Songe à la Douceur – Clémentine Beauvais

capture-decran-2017-02-07-a-22-07-19

Nombre de pages : 239

Edition : Sarbacane

Sortie : 24/08/2016

Bonsoir mes renardeaux !

 

On se retrouve aujourd’hui pour le premier livre que j’ai lu de Clémentine Beauvais, “Songe à la douceur”, qui est, encore, assez récent.

Je tiens à préciser avant tout que ce que vous allez lire relève de mon opinion personnelle et ne constitue en aucun cas la valeur exacte de cet ouvrage pour ce qu’il est. Je l’ai beaucoup moins apprécié que certains, pour qui ce roman a été un vrai coup de coeur. Il n’est pas impossible que vous puissiez aimer ce roman également ❤

Résumé 

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il ne peut plus vivre loin d’elle. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? Songe à la douceur, c’est l’histoire de ces deux histoires d’amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre jeune adulte – et de ce que dix ans, à ce moment-là d’une vie, peuvent changer.

Globalement 

Il y eut, à sa sortie, tout un discours autour de ce roman, des éloges disant que c’était un chef-d’oeuvre ! Une merveille ! Que nous n’avions jamais rien lu de pareil. C’était un phé-no-mène ! 

Mais cet engouement est surtout venu du fait que ce roman est écrit en vers, qui ne riment pas forcément et qui ont un rythme non respecté dans la majeure partie du temps (14, 7, 11,…ce n’est pas un rythme idéal si on veut des vers et un rythme…disons plus ‘poétique’).

Alors oui, l’idée est clairement originale et innovatrice. Je ne lui retirerais certainement pas ça 🙂

Maintenant, il aurait fallu (à mon goût) que l’auteure reste simple écrivaine dans le roman ; qu’elle ne s’incruste pas. Je comprends l’idée ; mais en tant que lectrice, c’était juste insupportable, et cela me gâchait le plaisir de ma lecture.

Je m’explique :

 

Vous êtes en train de lire, tranquillement, les rythmes des vers vous gênent de moins en moins et vous êtes plongé(e) dans votre lecture, accro, vous voulez juste savoir la suite, vous tournez une page, puis une autre, et enfin – tu racontes n’importe quoi – et enfin – arrête d’écrire des bêtises – je ne peux plus donner d’exemple ? – non, tu ne fais pas comme il faut – bon si je t’ennuie tu le dis ! – oui je le dis.

Vous l’aurez sans doute compris ; l’auteure intervient au beau milieu et engueule son personnage. De plus, elle nous parle parfois, et nous tuetoie.

Ces choses m’ont clairement agacée. Déjà parce que j’aime son personnage comme il est, contrairement à ce qu’elle lui disait, je ne veux pas qu’il change. Ensuite, je ne la connais pas personnellement et n’aime pas ce tutoiement (elle fait référence à cette gêne vite fait…mais n’en fait rien finalement). Pour continuer, ça m’a complètement coupée dans mon élan. Et pour finir, on aurait dit une crise de schizophrénie de la part de l’auteure…ce qui, en soi, est horrible à dire, et ça ne me plaît même pas de l’évoquer, car la schizophrénie est une véritable maladie, qui peut s’avérer très grave.

Alors, certes, c’était sans doute pour faire rire, ou au moins faire sourire, le lecteur…mais personnellement, me concernant ça n’a pas fonctionné, du tout… :/

 

Hormis ce détail 😀 , l’histoire est prenante ! Je l’ai adorée, beaucoup aimée. Oui, les personnages sont spéciaux ; mais c’est ce qui donne tant de charme à ce roman ! On les veut EUX ! On veut l’histoire !

Parlons d’eux d’ailleurs ^^

 

Tatiana :

Etrange. Travailleuse et assez naïve sur les bords. On dirait qu’elle est constamment perdue et vit dans son monde. Un monde où elle peut nier ses pensées et ses envies. Ce que je trouve assez triste. C’est dommage qu’elle ait si peu d’envies, de rêves…Elle n’assume pas grand chose. Alors qu’elle pourrait. Vraiment !

 

Eugène :

Peu confiant, mais attaché à Tatiana. Au fond, il ne veut pas la laisser filer, et c’est assez agréable. Il fait vraiment beaucoup pour elle.

 

Leprince :

Personnellement je l’adore. Je le préfère à Eugène ! Il travaille et aime ça, est plutôt gentil, blindé xD et pas prise de tête ! De plus, il est dans le même domaine que Tatiana et l’aime beaucoup. Si nous nous étions focalisés davantage sur lui, je suis sûre que nous aurions eu un type sympa.

 

Olga (soeur de Tatiana) :

A l’époque, bien idiote hélas. Mais le fait qu’elle ait vécu une chose pareille me fend le coeur. Par la suite, elle a vécu comme elle a pu. J’aurais limite préféré que le roman tourne autour d’elle et de son histoire ❤

 

Lensky :

Un amour. Je le préfère à tous les autres. A croire qu’il fait parti d’un autre monde, d’un autre livre, et qu’il n’a quasiment rien à faire dans cette histoire… 😦

 

Conclusion

 

Une écriture pour le moins originale, des personnages avec peu de reliefs, une histoire qui tient la route, des apartés qui nous casse dans notre élan…il y a de quoi être mitigé(e)…

Ce roman est parti d’une base originale, et le scénario est vraiment bien ficelé en soit, mais il y avait trop de mauvais points à mon goût

Je sais que ces mauvais points ont, au contraire, plu à certaines personnes. Qui ont, du coup, du avoir une très bonne lecture 😀 ❤

 

Ma note : 6/10.

 

Pour en revenir à l’auteure, elle a écrit un roman qui s’appelle “Les Petites Reines” ; et j’avoue que celui-ci me tente. Il serait, apparemment, bien tourné 🙂

Vous pourrez retrouver un article sur ce roman ici, sur le site de @marionreadingbooks

 

Avez-vous lu “Songe à la douceur” ? Vous a-t-il plu ?

 

Bonne nuit à vous ❤

La Ptite Fée ❤

Advertisements

2 thoughts on “Songe à la Douceur – Clémentine Beauvais

  1. Mi-Hi says:

    Déjà qu’il ne me tentait pas à la base (même les avis des personnes qui l’ont aimé ne m’ont pas convaincue ^w^), là je crois que tu viens de confirmer mes doutes.
    En tout cas, je ne comptais pas le lire déjà bien avant de lire ton avis, alors ça me rassure quelque part… :p

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s