Les Intrigantes; Tome 1 : Rivales – Christine Féret-Fleury

Intrigantes1

Nombre de pages : 222

Edition : Hachette Romans

Sortie : 20 Mai 2015

 

Damoiselles, damoiseaux,

Bonsoir.

Je suis ici pour vous présenter ce qui fera sans nul doute tourner votre tête. Du moins, pour ceux aimant Versailles, la romance, les duperies, les jeux de concurrences d’esprits et de charmes ainsi que la résolution de mystères…

J’ai, sincèrement, dévoré ce livre. Une petite merveille. Il se lit extrêmement facilement, vite, en clair, lorsque ses pages nous emportent, le temps s’arrête assez pour que l’on ne le voit plus passer.

Beaucoup de personnages défilent dans ce roman, certains fictifs (Elise, Rouge), d’autres, historiques (Mme de Maintenon, Mme de Montespan, Le Roi, Colbert, Lully…).

Ils ont chacun un caractère bien à eux, qui leur est propre et bien défini.

 

Les personnages :

 

Rouge de Beausemblant : Adorable, je l’adore, elle n’est pas farouche, elle cherche à s’en sortir comme elle peut, et elle joue bien son rôle.

 

Elise de La Valle : Elle me touche et m’attriste énormément. En fait, toutes les belles tuiles, elle se les ramasse arf .

 

Claude de Chinelle : Classe, styliste, sévère et chic à la fois. Certains pourraient ne pas l’apprécier, personnellement, il fait partie de mes coups de cœur.

 

Philippe de Saint-Agrève : … … ❤ Il nous fallait un homme bien, beau, grand, brun, yeux bleus, chevalier, prêt à tout pour l’élue de son cœur.

 

Léonard : N’apparaît que tard. Je ne sais pas encore si je l’apprécie ou non, il m’a légèrement faite rire mais principalement agacée parfois…

 

Le contenu subtil et la mise en page :

 

Un jeu…un jeu de l’auteur que j’ai tout simplement adoré ! Tout d’abord, chaque chapitre porte un prénom (soit Elise soit Rouge (Les Rivales)); chaque fin de chapitre comprend comme une sorte “d’interlude”, une page dédiée à une “syncope” (réf. musicale pas médicinale).

Lorsque l’on est dans les chapitres de Rouge, l’auteure a aimé y mettre un point de vue interne, c’est Rouge qui parle. Alors que dans les chapitres d’Elise, le point de vue est externe, Elise est un pantin, à croire qu’elle n’est pas considérée comme une personne à part entière.

Le fait qu’Elise soit en retrait comme ça montre que toute la lumière émane de Rouge, comme nous le fait si bien comprendre cet ouvrage.

 

Le suspens :

 

C’est une série pleine de secrets, il ne faut pas s’attendre à tout découvrir d’un coup c’est sûr, ce n’est qu’un premier tome et l’on ne sait pas combien l’auteure souhaite en écrire, alors pour un premier volet qui met en haleine…et bien il met vraiment bien en haleine ! Car comme après un épisode d’une excellente série… je cite : “J’EN PEUX PLUS J’VEUX VOIR LA SUIIIITE !! ❤ ”

Je trouve que l’écrivaine à réellement un bon rythme et place les bons éléments où il faut quand il faut. Pas de pathos, pas de grosses longueurs…l’idéal pour ne pas perdre et le fil et l’envie de lire ce qui suit.

 

Conclusion :

 

Une lecture qui m’a ravie, vraiment, j’ai eu un véritable coup de cœur.

Versailles, ces jeux d’esprits, mélangés au romantisme, à la passion et la sensualité, ainsi qu’au dégoût et aux secrets… pour un bon gâteau il faut de bons ingrédients qui peuvent s’accorder entre eux.

Ce livre est un super bon gâteau ! wink2

 

Ma note : 10/10

La Ptite Fée.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s